L’investisseur intelligent – Benjamin Graham – Chapitre 11. Approche générale pour l’analyse à faire par l’investisseur profane

Bonjour !
et Bienvenue.

Pendant 21 semaines, nous vous proposons le résumé d’un chapitre du livre L’investisseur intelligent, de Benjamin Graham.

L'investisseur intelligent, de Benjamin GrahamLes livres-pour-reussir.fr vous offre chaque semaine un résumé structuré, clair et critique d’un nouveau livre pour mieux vous organiser, communiquer, travailler, investir et vous éveiller.

« de loin le meilleur livre d’investissement jamais écrit » – Warren Buffet

Cette série en 21 articles vous propose une explication complète et détaillé d’un livre recommandé par Warren Buffet lui même, le troisième homme le plus riche du monde – selon le classement Forbes 2015….

… L’investisseur intelligent, de Benjamin Graham est tout simplement LE livre d’investissement par la valeur et nous allons découvrir ensemble, pas à pas, chaque étape de la stratégie qui a permis à un homme comme Warren Buffet de si bien réussir dans les affaires.

L'investisseur intelligent, de Benjamin GrahamMaintenant, explorons ensemble:
l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham.

Approche générale pour l’analyse à faire par l’investisseur profane

Et voici (enfin) le plat de résistance au menu de ce livre, j’espère que vous êtes en appétit.

La plupart des gens qui ont entendu parler de l’investisseur intelligent l’associe immédiatement avec une méthode efficace d’identification des actions de valeur.
La méthode de Graham est connue pour permettre d’identifier les actions d’entreprise proposées à un prix significativement inférieur à la valeur « raisonnable » de cette action.

Pourtant, nous sommes déjà à la page 280 de ce livre, et il n’a été fait aucune mention de comment faire.
A la place, Graham passe plus de la moitié du livre à donner des recommendations générales pour les investisseurs: soyez conservatifs, soyez prudents avec vos conseillers, etc.

Pour certains lecteurs, c’est assez frustrant.
Ceux là veulent uniquement découvrir la méthode d’estimation de valeur des actions de Graham.
Sachant que les outils liés à l’estimation de la valeur d’une action commencent à la page 280, certains d’entre vous vont sauter directement tout le reste et commencer à lire le livre à cet page.

A tout ceux là, je leur conseille de n’en rien faire et de commencer dès le départ.

Graham démarre son livre avec de nombreux chapitres concernant les mécaniques concrètes qui permettent d’agir en investisseur intelligent.
Savoir comment estimer la valeur des actions n’est qu’une partie infime du puzzle.
Si vous vous concentrez uniquement sur comment trouver la vraie valeur d’une entreprise donnée, vous passez à côté de beaucoup de choses plus importantes.
Votre plan d’investissement est-il stable ?
Possédez vous un portefeuille bien équilibré ?

Peu importe à quel point vous êtes doués pour estimer la valeur des actions individuelles, si vous ne possédez pas un portefeuille d’investissement équilibré vous allez passez un mauvais quart d’heure.

Alors, si vous lisez l’investisseur intelligent pour la première fois, ne faites pas l’impasse sur les 10 premiers chapitres.
A la place, découvrez le message entier que Graham vous transmet – en vérité, je pense que les chapitres précédents sont même plus importants que ce qui suit dans ce chapitre.

 

Chapter 11. Analyse pour l’investisseur profane : approche générale

Avec quel degrés de précision et d’exactitude peut-on estimer la valeur raisonnable d’une action donnée ?
Graham identifie 5 critères principaux qui définissent la valeur d’une action.

Les perspectives générales à long terme d’une entreprise

Ignorez ce qu’en disent les dirigeants ou les journalistes et regardez dans les livres.
Cette entreprise est-elle en croissance stable ?
Cette croissance est-elle alignée sur sa quotation en bourse, ou le prix des actions est-il sujet à des fluctuations importantes apparemment sans cohérence avec l’état de l’entreprise ?
Si les livres sont stables, la compagnie est stable, et les fluctuations sont le produit des discours.
Soyez surs de prendre en compte une grande quantité d’informations – au moins 5 ans, 10 c’est encore mieux.

La qualité de la gestion

C’est difficile à juger.
Une manière efficace d’y arriver est de lire les rapports annuels de l’entreprise sur une longue période et de voir si le management réalise ce qui a été annoncé – dans ce cas l’information et la compagnie est fiable.
Si les commentaires du management sont déconnectés de ce qu’il se passe réellement pour cette entreprise, passez votre chemin.

Ses capacités financières et sa structure de capital

Moins il y a de dette, mieux c’est, même si une faible dette n’est pas si grave.
Encore une fois, regardez sur le long terme et voyez comment cette société a géré sa dette sur le long terme – la dette doit rester basse, ou peu à peu diminuer.

Ces rapports de dividendes

Graham pense qu’une entreprise doit récompenser un solide investissement durable pendant au moins 20 ans.
Si l’entreprise que vous étudiez n’a pas ce genre d’historique, c’est un mauvais point.

Son taux de dividendes actuel

Depuis que Graham a écrit son livre, les entreprises ont peu à peu diminués leur paiement de dividendes, rendant le facteur dividendes moins important.
A l’époque de Graham, les dividendes des entreprises contribuent à hauteur de 60% des gains – aujourd’hui, 25-30% est assez normal.

Une chose importante à noter à propos des 5 critères de Graham est qu’il considère uniquement ces actions dans une optique de rentabilité à long terme.
Graham ne cherche pas les actions qui vont grimper rapidement pendant une période courte – sa « valeur » est surtout liée aux dividendes.
C’est assez différent de ce qu’on entends souvent sur la bourse.

 

Commentaire sur le Chapitre 11

Zweig transpose ici les 5 critères de Graham dans le contexte moderne.
En fait, la plupart des recommendations de Zweig consistent à utiliser internet, et l’outil EDGAR, sur le site du gouvernement américain, qui permet de trier efficacement les actions.

3 critères de tri importants pour Zweig (en anglais):

Form 4, qui vous permet de voir ce qu’un directeur de l’entreprise à fait en terme d’achats et ventes d’actions.
Si un directeur d’entreprise achète les actions de son entreprise, c’est qu’ils y croient. Si plusieurs directeurs vendent, quelque chose ne va pas.

Statement of cash flows, qui vous permet de voir d’où vient l’argent.
Si vous voyez de nombreux “cash from financing activities,” cela veut dire qu’ils empruntent – une solution néfaste à long terme.

Revenue and earnings each year for as many years as you can, qui vous permet de voir si la croissance des revenus est stable et en pente douce (bon signe) ou particulièrement bosselée (mauvais signe).
Aucune entreprise n’est parfaitement stable, mais si vous voyez un saut à 120% suivi d’une hausse à 4% suivi d’une augmentation à 19% puis d’une perte à 2%, c’est très mauvais signe.


La semaine prochaine:

La semaine prochaine nous explorons le Chapitre 12 de l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham  :

Considérations à propos du bénéfice net par actions.

 

L'investisseur intelligent, de Benjamin Graham

Acheter ou ne pas acheter l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham ?

Ici aucun doute,
si vous en avez assez de laisser dormir votre argent à la banque, ou pire,
si vous ne comprenez pas pourquoi vous travaillez depuis toutes ces années mais n’arrivez pas à vraiment gagner plus d’argent que vous n’en dépensez…
et si vous voulez changer tout ça en investissant votre argent…

Alors l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham est LE livre qu’il vous faut.

D’un autre côté, c’est vrai que certaines personnes ne veulent pas vraiment investir sur le long terme.
Ces personnes n’ont ni la patience, ni la volonté nécessaire pour capitaliser sur la durée.
Si c’est votre cas, alors les approches et stratégies d’investissement conservatives ne sont pas faites pour vous – n’achetez pas l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham.

Maintenant, si vous êtes prêt à faire le premier pas vers la réussite financière à long terme,
ou si vous êtes déjà en train d’investir et ne connaissez pas encore les méthodes de Benjamin Graham dans le détail, ce livre est un excellent investissement justement.

C’est simple, si il y a un seul livre sur l’investissement que vous devez vraiment lire c’est l’investisseur intelligent.
Warren Buffet ne s’y est pas trompé, alors pourquoi pas vous ?

Tags: ,


À propos de l’auteur

passionné et principal auteur bénévole des articles et revues des livres pour réussir. Double diplômé ingénieur Arts et Métiers et UPV Bilbao, trilingue anglais-espagnol, il sait s'exprimer également en chinois mandarin, en russe et en italien. C'est également un modèle de détermination. Il n'a pas peur de faire des choix difficiles, et de s'y tenir dans la durée. Comme il l'explique sur son blog, sa méthode est basée sur la persévérance, et son histoire en est un exemple qui devrait figurer dans les livres : Quand il a commencé le développement de sa carrure, il ne pouvait pas faire plus de trois pompes ! Et pourtant il est aujourd'hui Karatéka, et les femmes l'appellent "Bruce Lee" ! La clé de son succès ? Il a continué à faire des pompes, toujours plus, chaque jour, sans exception depuis ses 15 ans, et pendant des années. Avec ce genre de méthode, ce n'est pas étonnant de réussir... Même si on peut être impressionné par son caractère, son parcours international, et ses nombreux voyages, son arme la plus puissante est celle qu'il brandit sur sa photo : la plume ! Frédéric est un artiste, curieux et créatif, qui a un besoin insatiable de créer et d'apprendre. Comme beaucoup de gens, il a investi énormément d'efforts et de temps pour trouver ce qu'il voulait faire, et comment y arriver. Au bout de son chemin, il découvre son véritable objectif : Apprendre, comprendre et transmettre. Aujourd'hui freelance, indépendant, son objectif est de devenir réellement inter-dépendant avec, pour et par les autres et de contribuer, donner, échanger pour s'unir avec le monde.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut ↑