L’investisseur intelligent – Benjamin Graham – Chapitre 18. Une Comparaison de 8 paires de sociétés

Bonjour !
et Bienvenue.

Pendant 21 semaines, nous vous proposons le résumé d’un chapitre du livre L’investisseur intelligent, de Benjamin Graham.

L'investisseur intelligent, de Benjamin GrahamLes livres-pour-reussir.fr vous offre chaque semaine un résumé structuré, clair et critique d’un nouveau livre pour mieux vous organiser, communiquer, travailler, investir et vous éveiller.

« de loin le meilleur livre d’investissement jamais écrit » – Warren Buffet

Cette série en 21 articles vous propose une explication complète et détaillé d’un livre recommandé par Warren Buffet lui même, le troisième homme le plus riche du monde – selon le classement Forbes 2015….

… L’investisseur intelligent, de Benjamin Graham est tout simplement LE livre d’investissement par la valeur et nous allons découvrir ensemble, pas à pas, chaque étape de la stratégie qui a permis à un homme comme Warren Buffet de si bien réussir dans les affaires.

L'investisseur intelligent, de Benjamin GrahamMaintenant, explorons ensemble:
l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham.

Une Comparaison de 8 paires de sociétés

Voici un chapitre entier de mise en pratique concrète.
Le principe est simple; Graham a sélectionné 8 paires de sociétés à partir d’une liste d’actions disponibles en bourse.
Il a simplement sélectionné celles qui se succèdent dans l’ordre alphabétique dans une longue liste d’actions échangées publiquement.

Le problème avec cette méthode est que beaucoup de sociétés évaluées ici, soit n’existent plus de nos jours, soit sont devenus des entités totalement différentes de ce qu’elles étaient en 1972.
Alors, que nous apporte la lecture de ces comparaisons ?

La valeur ajoutée provient de la compréhension de fond de ce que Graham regarde spécifiquement lorsque il compare 2 sociétés entres elles.
Si vous lisez ce chapitre avec attention, vous pouvez en dégager énormément de concepts de bases sur lesquels Graham développe ses analyses.
A creuser !

 

Chapitre 18. Une comparaison de 8 paires de sociétés

Alors, de quels principes de base suis-je en train de parler ?
Voici les 5 principes principaux qui ressortent de la comparaison de Graham.

Les sociétés qui s’en tiennent à leur coeur de métier sont généralement des meilleures valeurs.

Les sociétés qui évoluent autour des fusions-acquisitions et font de grandes éclaboussures sur les autres secteurs monopolisent l’attention, mais si vous cherchez des valeurs, regardez plutôt les sociétés qui se concentrent sur un domaine et le font bien.

Investir dans ce que vous pensez qui va arriver dans le futur est presque toujours une mauvaise idée.

Personne ne peut prédire l’avenir.
Si vous voulez investir dans la valeur, ne misez pas sur une société en fonction de ce qu’ils ont fait récemment.
Regardez les actions et résultats de cette société sur le long terme.

Les actions surévaluées ont tendance à demeurer surévaluées, alors que les actions sous-évaluées ont tendance à rester sous-évaluées.

Pourquoi ?
Les croyances populaires ont tendance à s’imposer.
Si une société est vue comme un placement excitant, changer cette vision demande beaucoup de temps et d’efforts.
De même, lorsqu’une entreprise apparaît comme ennuyeuse, c’est très difficile de perdre cette pensée.
C’est la raison pour laquelle la vente à découvert ne marche vraiment que dans des situations très spécifiques pendant lesquelles une entreprise est clairement en train de perdre quelque chose de valeur, et pas seulement l’apparence de sous-évaluation.

Une société qui appartient à un marché très compétitif n’est quasiment jamais une valeur.

Si une société est entouré de nombreux concurrents solides et puissant, les actions de cette société ne sont pas des actions de valeur.
La plupart des valeurs sures s’attaquent à des niches où il y a très peu de compétition – d’où la perception que ces actions sont ennuyeuses.

La volatilité des prix est généralement un mauvais signe.

Si une société expérimente des fluctuations de prix bien plus importante que le marché entier, en particulier lorsqu’il y a alternance rapide entre baisses et hausses, évitez ces actions.
Ces évènements n’arrivent qu’à des sociétés qui sont soit instables ou impliquées dans quelque chose d’autre qui se passe sur le marché, quoi qu’il en soit vous gagnez à éviter des telles actions.

 

Commentaire sur le Chapitre 18

Zweig se prends à l’exercice et pratique lui aussi une comparaison de 8 paires de sociétés modernes, en considérant leur état en 2002 et début 2003.

Une fois encore, la plupart de ces comparaisons dépendent vraiment de leur époque – ces sociétés ne sont plus valides aujourd’hui.
Cependant, ces comparaisons renforcent la plupart des principes enseignés dans ce livre – les entreprises sages, calmes et stables qui proposent des dividendes et une croissance des revenus stables sur le long terme sont celles qui renferment les plus grandes valeurs.

Plus important encore, Zweig confirme que les principes de Graham reposent tous sur le long terme, pas le court terme.
Si vous vous intéressez au trading au jour le jour et à la vente à découvert, la philosophie de Benjamin Graham n’est pas celle qu’il vous faut.

 

La semaine prochaine:

La semaine prochaine nous explorons le Chapitre 19 de l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham  :

Actionnaires et management: politique de versement des dividendes.

 

L'investisseur intelligent, de Benjamin Graham

Acheter ou ne pas acheter l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham ?

Ici aucun doute,
si vous en avez assez de laisser dormir votre argent à la banque, ou pire,
si vous ne comprenez pas pourquoi vous travaillez depuis toutes ces années mais n’arrivez pas à vraiment gagner plus d’argent que vous n’en dépensez…
et si vous voulez changer tout ça en investissant votre argent…

Alors l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham est LE livre qu’il vous faut.

D’un autre côté, c’est vrai que certaines personnes ne veulent pas vraiment investir sur le long terme.
Ces personnes n’ont ni la patience, ni la volonté nécessaire pour capitaliser sur la durée.
Si c’est votre cas, alors les approches et stratégies d’investissement conservatives ne sont pas faites pour vous – n’achetez pas l’investisseur intelligent, de Benjamin Graham.

Maintenant, si vous êtes prêt à faire le premier pas vers la réussite financière à long terme,
ou si vous êtes déjà en train d’investir et ne connaissez pas encore les méthodes de Benjamin Graham dans le détail, ce livre est un excellent investissement justement.

C’est simple, si il y a un seul livre sur l’investissement que vous devez vraiment lire c’est l’investisseur intelligent.
Warren Buffet ne s’y est pas trompé, alors pourquoi pas vous ?

Tags: ,


À propos de l’auteur

passionné et principal auteur bénévole des articles et revues des livres pour réussir. Double diplômé ingénieur Arts et Métiers et UPV Bilbao, trilingue anglais-espagnol, il sait s'exprimer également en chinois mandarin, en russe et en italien. C'est également un modèle de détermination. Il n'a pas peur de faire des choix difficiles, et de s'y tenir dans la durée. Comme il l'explique sur son blog, sa méthode est basée sur la persévérance, et son histoire en est un exemple qui devrait figurer dans les livres : Quand il a commencé le développement de sa carrure, il ne pouvait pas faire plus de trois pompes ! Et pourtant il est aujourd'hui Karatéka, et les femmes l'appellent "Bruce Lee" ! La clé de son succès ? Il a continué à faire des pompes, toujours plus, chaque jour, sans exception depuis ses 15 ans, et pendant des années. Avec ce genre de méthode, ce n'est pas étonnant de réussir... Même si on peut être impressionné par son caractère, son parcours international, et ses nombreux voyages, son arme la plus puissante est celle qu'il brandit sur sa photo : la plume ! Frédéric est un artiste, curieux et créatif, qui a un besoin insatiable de créer et d'apprendre. Comme beaucoup de gens, il a investi énormément d'efforts et de temps pour trouver ce qu'il voulait faire, et comment y arriver. Au bout de son chemin, il découvre son véritable objectif : Apprendre, comprendre et transmettre. Aujourd'hui freelance, indépendant, son objectif est de devenir réellement inter-dépendant avec, pour et par les autres et de contribuer, donner, échanger pour s'unir avec le monde.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut ↑